Hommage à Alexandra David-Néel

Rencontre avec LAURE DOMINIQUE AGNIEL pour son essai "Alexandra David-Neel, une exploratrice féministe" (Tallandier) pour les 150 ans de sa naissance.

Première femme européenne à pénétrer en 1924 dans Lhassa, la capitale du Tibet, éprise d’aventure, de liberté et de voyages en Asie, journaliste, cantatrice chantant Massenet à Saïgon, authentique anarchiste ne voulant dépendre de personne, Alexandra David-Néel (1868-1969) a été une féministe de la première heure. On croit connaître le destin de cette infatiguable voyageuse. Contemporaine de Rimbaud, de Gauguin, de Victor Hugo (ami de son père, il est mort quand elle avait 17 ans) – elle a écrit presque tous les jours pendant 40 ans à son mari Philippe, jusqu’à la mort de celui-ci en 1941, l’ami, le confident, le seul avec qui elle laisse tomber le masque. Rien ne brisera leur lien, ni l’absence, ni les voies divergentes que prennent leurs vies, ni les années. Écrire à Philippe permet à Alexandra de garder le cap dans ses longues années d’errance en Asie.

Les milliers de lettres à son mari nous permettent de comprendre la recherche intime de cette femme secrète. Une quête acharnée de la liberté. Les différents noms qu’elle se choisit traduisent ce cheminement vers l’invention de soi pendant les 101 années de son existence : de Louise Alexandrine David, son nom de naissance à Alexandra David-Néel, qu’elle a finalement choisi, associant le nom de son mari au sien, pour signer l’ensemble de son oeuvre.

Une autre façon de découvrir le destin extraordinaire de la plus grande exploratrice du XXe siècle.

Journaliste et réalisatrice, Laure Dominique Agniel, elle-même voyageuse, a réalisé pour France Inter une série sur Alexandra David-Neel.

When?

Fri, June 22, 2018 from 07:00 pm to 08:30 pm

Where?

102, rue de Charonne
75011  Paris
 

How?

Métro Charonne ou Faidherbe-Chaligny

Bus 46, 56, 76, 86

Stations Vélib

Contact Librairie Violette & Co